Publié par La Grande Famille

Epoustouflante ! J'en suis tout époustouflé ! Ouf !

Y'avait pas foule, dommage, mais "y en a des" qui étaient à Paris ou ailleurs ce soir là, y en a d'autres qui ne conduisent plus la nuit, et puis la pluie... Bon? Finalement nous bien 35, pas mal (les meilleurs sans doute !).

Je suis le Papi de la soirée, l'ensemble est jeune à l'image de notre grande et super famille.

Tour de table (sans table) chacun se dit comme il peut, soit qu'il vient pour la première fois, soit qu'il ou elle récidive (c'est la 24ème nuit !) c'est bon. Ca permet de se connaitre dans nos différences.

Les jeux en bois, à 2 ou plus, les massages qui fortifient la paix du corps, une belle et bonne ambiance. Et puis le... disons spectacle !... de Marien et Margaux, lecture de textes qui s'emboitent et sont mimés. C'est sympa... surtout l'histoire de ce pauvre lapin et du loup. Rigolade. Mais à bien y réfléchir c'était... hautement philosophique !

Buffet. Vin chaud, chacun avait apporté quiche, saucisson, bouteille (bien sûr !). Pour tasser le tout on va danser, excellente musique de nos musiciens déchainés. Danser c'est aller à la rencontre de l'autre, c'est une manière de désarmer l'autre.

La lecture d'un texte du prieur des moines de Tibérines nous invite justement à nous désarmer soi-même si l'on veut désarmer l'autre.

La nuit avance. Sous l'impulsion de Marien épuisé par une danse effrénée, nous faisons un atelier d'écriture... il va sans dire qu'à 3h du matin le résultat n'est pas grandiose, mais Marien souligne tout de même les connivences entre les écrits.

Certains sont déjà partis mais les irréductibles veulent passer la nuit. Avec un film pour se tenir éveillé, un film joyeux "Rabbi Jacob", tu parles !!! Quand je reviens à 7h du mat il y a un moulon de 7 gars et filles effondrés sur la moquette dans un profond sommeil. Rabbi Jacob a fini la nuit... tout seul !

 

Berhu

 

NUIT DE LA PAIX 2010 (13)


(photos dans l'album 58)


Commenter cet article

Anne 16/11/2010 01:32



Berhu gagne haut-la-main sur la longueur du texte ! Et toute l'atmosphère de cette belle soirée s'y retrouve...  :-))