Publié par La Grande Famille

 

Le festival c'était bien

 

 

 

Lundi 7 juillet 2014


Hé ben il était bien ce festival.

C'était vraiment réussi, comme tous les ans, il ne reste plus qu'à écrire l'article.

C'est vrai c'est bien d'y penser tout de suite, comme ça le blog sera à jour.

D'ailleurs, on m'a jamais demandé d'écrire un article à moi.

Ben écris celui là si tu veux.

Ok cool !

Mais traîne pas.

T’inquiètes pas, tu me connais

 

 

 

Deux mois plus tard


Guillaume ?

Oui ?

T'aurais pas oublié quelque chose par hasard ?

Je t'ai pas fait la bise ce matin ?

Non tu sais c'est par rapport au festival, ce que tu aurais du faire

Ah oui j'ai oublié un médiator à Grambois, tu crois que les Chanus l'ont retrouvé ?

– …

Aaaaaah oui ! Ahahah c'est drôle quand même, tu veux parler de... enfin du truc là euh que j'ai pas fait et que euh pourquoi tu deviens toute rouge ?

Ça va chier grave ! L'article du road trip est déjà prêt alors maintenant tu te mets devant ton ordi et écris moi ça.

 

 

Alors le festival c'était le premier week-end de juillet à Grambois et c'était bien. Au début quand je suis arrivé, c'était pas tout prêt, vu que je suis arrivé le jeudi et que ça commençait le vendredi. Alors on a préparé. Et le soir il a plu. Des gens ont couru sous la pluie et tout le monde a été mouillé. L'électricité a sauté, mais le festival avait commencé, on pouvait pas dire au gens : « en fait non reviendez l'année prochaine ». Mais c'était pas grave parce que on a quand même quelqu'un qui faisait des sons que je connaissais pas avec sa bouche qui a commencé son spectacle abrité. Puis après de toutes façons il a plus plu et il y a eu des concerts trop biens avec des instruments bizarres et un autre avec des gens qui se tapent dessus en faisant du bruit. Je suis allé voir un monsieur qui parlait dans le noir avec des images dans son dos et qui jouait fort du saxophone. Après tout le monde a dansé parce qu'il y avait de la musique et après je sais pas parce que je suis allé me coucher.

 

Le lendemain, il s'est passé trop plein de choses pour que je raconte tout, mais c'était chouette. Dès le matin, j'ai vu des gens qui buvaient du vin assis tous en cercle en écoutant deux personnes avec un gros nez rouge, j'ai trouvé ça un peu bizarre mais ils avaient l'air de bien rigoler. Après moi j'ai fait des olympiades, les gens ils devaient courir, se mettre de l'eau dessus, se bander les yeux et plein d'autres trucs que tu ferais pas dans la vie de tout les jours. Je les avais pas prévenu qu'ils allaient devoir faire ça alors des gens sont venus quand même. Du coup j'ai pas vu le pestacle avec la fille qui danse et du monsieur qui parle d'un pays qui est loin d'ici mais peut être pas si loin. Et je suis pas allé non plus parler aux fleurs ou sur les fleurs je sais pas trop vu que j'ai pas fait.

Le soir il y a encore eu de la musique mais là les gens ils ont chanté et regardé un film. Moi j'ai quand même dansé, tellement que j'ai oublié d'aller me coucher. J'étais pas tout seul hein ! Y'a même des musiciens et d'autres danseurs qui ont oublié de dormir.

Alors on a préparé le petit déjeuner avec les copains. Et après j'ai fait du Qi gong parce que c'est bon pour le corps. Après il y a un monsieur qui parlait des langues bizarres et qui jouait de la guitare avec pas beaucoup de cordes qui est venu nous parler. Il était gentil et il chantait bien. L'après midi, j'étais un peu fatigué alors j'ai fait une sieste. Mais j'ai pas pu trop longtemps parce que un groupe s'était réuni pour jeter des bouts de bois les uns sur les autres. J'ai pas trop compris. On m'a dit que c'était viking, mais ça m'a pas aidé à comprendre. Puis là où j'étais, il y a un monsieur qui est venu me crier dessus parce que il voulait faire du théâtre. Il m'a pas vraiment crié dessus, mais les gens qui font du théâtre ils font semblant de vous crier dessus, alors des fois on croit que c'est vrai. Mais là c'était pas vrai. Alors je me suis déplacé et je suis allé jouer à des jeux parce que y a des gens qui jouaient, alors j'ai joué avec eux. Et après il y a eu deux guitaristes qui ont joué des morceaux très beaux pour finir. Et comme c'était la fin on a du finir la bière, on s'est sacrifié.

 

Voila le festival c’était bien.

 

 

...

Quoi ?

Ben c'est nul ! On dirait un gamin de huit ans, et encore ! Deux mois pour ça, t'aurais pu faire un effort. Tu oublies plein de choses et personnes va comprendre de quoi tu parles.

 

 

Ah oui le festival c'est bien, parce que tu vois des gens que tu connais et que ça fait longtemps que tu les as pas vu. On sinon c'est des gens que tu vois souvent mais que tu es content de voir quand même. Et aussi ça peut être des gens que tu connais pas du tout, mais tu sais que si ils sont au festival c'est des gentils alors tu es content. Même si cette année y'avait deux filles avec des béquilles qu'ont pas été très gentilles avec moi. Mais c'était des blagues, alors ça va.

 

 

 

Bon laisse tomber.... on va essayer de sauver les meubles je vais mettre la recette de la soupe au pistou au moins ceux qui liront n'auront pas perdu leur temps. Écris au moins la présentation

Ah ça je peux faire !

 

 

 

Le festival c’était bien parce que samedi soir il y avait de la soupe au pistou. C'était tellement bon que les gens ils se sont resservis plusieurs fois. Même que y'a une personne elle a remis des sous dans la caisse tellement elle a trouvé ça bon, c'est pour dire !

 

 

Recette de la soupe au pistou de Tina

(adaptée pour l'occasion aux petits budgets et grosses quantités par Manon)

 

Ingrédients (pour 8 personnes)

1 kg de haricots rouges frais (nous on a mis des rouges et des blancs en boîte, question d'économies)

1/2 kg d'écheleurs (je crois qu'il n'y en avait pas chez le primeur, du coup on a mis des haricots verts)

1 kg de courgettes

1 kg de pommes de terre

2 oignons

250 g. de spaghettis coupés

3 tomates mûres

5 gousses d'ail

1 gros bouquet de basilic frais (1 pied)

huile d'olive

 

Couper les légumes en dés

Écosser les haricots

Faire revenir les oignons émincés dans un peu d'huile, sans les colorer.

Ajouter tous les légumes (sauf les haricots s'ils sont en conserve, car ils sont déjà cuits, on les ajoute alors à la fin de la recette, juste avant les pâtes), faire revenir quelques tours, couvrir d'eau et saler, poivrer.

Cuire à couvert pendant 2 h minimum.

Verser les pâtes dans la soupe bouillante 1/2 h avant de servir

Faire reprendre l'ébullition puis couper le feu et laisser gonfler à couvert, en remuant de temps en temps.

 

Pendant la cuisson, il faut préparer le pistou.... miam !

Piler dans un mortier 1 gros bouquet de basilic avec 5 gousses d'ail.

Ajouter 3 tomates pelées et hachées, + huile d'olive. Bien mélanger.

Au festival on avait pas de mortier, on a tout mixé dans un blinder, ça marche aussi. L'important dans le pistou c'est de ne pas être radin, faut pas hésiter sur l'huile, l'ail ou le basilic !!!

Verser dans la soupe au moment de servir, ou le présenter dans un bol à côté et chacun se servira à son goût (mais faut pas oublier de mettre le pistou sinon c'est fadasse et sans intérêt ou presque, je dis ça parce qu'il y a des gens à qui s'est arrivé au festival les pauvres...)

 

Accompagner de fromage râpé : edam rouge étuvé, parmesan (ou emmental) »

 

 

 

 

 

Guillaume

 

afficheweb

 

 

Quelques photos ici !

N'hésitez pas à nous envoyer les votres à lagrandefamille@voila.fr


Commenter cet article

Marc 03/02/2016 23:57

Et comme d'ab. "Brigitte-Martine" à tout mangé!
Mais ou le met elle ?
La est la question existentielle.

celine 06/09/2014 11:10


roooo .... mais il est super cet article !!!!  on y retrouve tout a fait l ambiance du festival !!! quel talent
! lol des bisous !