Publié par La Grande Famille

Norbert avait été contacté la semaine dernière par Mariette qui fait partie d’une association et qui lui a proposé de faire un concert en direct via skype pour les résident de l’EHPAD Kerlivio situé à Hennebont en Bretagne. Elle raconte que les gens là-bas sont coupés de tout depuis bientôt un an, elle elle fait des concerts de temps en temps pour eux. Ils aiment bien chanter des vieilles chansons françaises. La musique ça leur plait. Alors Norbert m’a appelée pour savoir si ça me bottait. J’ai dit ok. Il m’a dit ça serait mardi aprem. J’ai dit, mais on passe par quelle plateforme ? Il m’a dit je sais pas. J’ai dit faudra demander et j’ai croisé les doigts pour qu’on ait du réseau sur le téléphone ce jour-là, parce que par chez nous c’est pas la folie, selon où sont les satellites au moment où on en a besoin.
Le jour J on s’est retrouvés vers midi pour manger des pâtes et préparer la liste des chansons qu’on avait envie de jouer. En buvant le café, on a revu un peu les tonalités, les paroles. Norbert n’avait pas retrouvé ses harmonicas, alors j’ai improvisé des petits solos au mélodica sur trois des morceaux. Moi j’avais des doutes. Mais Norbert a dit « ouais ouais c’est super » alors j’ai dit ok. On a installé skype sur le téléphone de Norbert. C’est lui qui a le meilleur réseau ici dans la campagne. On a désactivé toutes les notifications des différentes applis. Histoire que ça fasse pas de bugs. On a tiré une grande rallonge dans le champs. On a garé la camionnette de Norbert de façon à ce qu’elle fasse un paravent pour nous protéger du mistral qui semblait vouloir démarrer. A 14h c’était l’heure du test. On a appelé l’EHPAD sur skype. Réglage du cadrage. Petit test de son. Faut dire que les animatrices de là-bas assurent grave, elle retransmettent en direct le concert sur grand écran, avec sono et tout. Entre 14h15 et 14h30 on a revu encore quelques chansons qu’on n’avait pas chanté depuis longtemps. Et le spectacle a commencé. Sur le tout petit écran du téléphone on voyait au loin les résidents de l’EHPAD installés dans une grande salle, les uns sur des chaises, les autres en fauteuils roulants, une autre encore n’arrêtait pas déambuler et de danser. Pas facile d’échanger car on n’entendait rien du tout quand ils nous parlaient. Mais entendait les applaudissements. On voyait des mains de lever en l’air pour nous faire coucou. Et on imaginait bien qu’eux voyaient nos bouilles en géant sur le mur en face d’eux alors on souriait à fond et on dansait en chantant les chansons. Je crois que la Foule, d’Edith Piaf, ça a été leur chanson préférée. Ils ont rigolé quand on leur a dit qu’on habitait en Provence et quand on a rien compris aux noms des villages dont ils étaient originaires en Bretagne. Personne ne s’est plaint de mes piètres talents de joueuse de mélodica. Une dame est même venue nous coller une bise virtuelle devant l’ordi à la fin du concert. C’était un peu fou. On était super contents, mais un peu frustrés. Parce que chanter devant un téléphone c’est bizarre. Même si on sait que ça peut amener du soleil jusqu’à l’autre bout de la France. La technologie ça fait des trucs de ouf mais quand même ça peut pas remplacer la chaleur d’une rencontre ! Alors on a hâte d’aller en vrai jouer partout.

 

Manon

Un concert en Bretagne :-)
Un concert en Bretagne :-)
Un concert en Bretagne :-)
Un concert en Bretagne :-)
Un concert en Bretagne :-)

Commenter cet article

Tina 10/03/2021 21:11

Merci pour ce récit si imagé, si réjouissant. Génial que vous ayez fait ça ! :D

Philémon GARCIA 10/03/2021 18:42

très émouvante cette rencontre avec un public lointain et fantome. merci de partager ça. On a envie de l'entendre le spectacle des bretons, comme ça on pensera à eux. Ma porte est ouverte, venez bénir mon appartement. bisouxxx