Publié par La Grande Famille

Le festival Bucolikart c'était plein de surprises dans une vraie forêt avec une rivière, des arbres, des buissons, des aiguilles, des écorces, des petits sentiers et des montées et des descentes. On s'installe comme si on construisait sa cabane. On se promène au milieu des fées, des peintures, des sculptures, des photos, des tissages, des bidules et machin-choses, des textes, des masseurs au bord de l'eau, on leur demande ce qu'il font et ce que ça fait, ils nous explique des choses. Et puis hors de l'eau y'a une pêche au câlins, et puis du vernis à ongle de toutes les couleurs. Des hélicoptères miniatures qui vous frôlent l'oreille comme un papillons près du stand à grillades. Y'en a qui en sont au vin et d'autre au café. La douce fraîcheur de l'ombre côtoie le soleil de printemps. Sur la scène les musiciens inscrits défilent sagement et follement. Dans les bois, Vittorio fait des spectacles de magie. D'autres musiques s'improvisent : Damien à la guitare, Aziz à la clarinette, Adam au djembé. Entre deux morceaux je fais un texte-cabaret avec ma perruque rouge, mon ombrelle et ma veste à paillette. L'organisatrice du festival Marie-Pierre passe, pleine de peps, deci delà faire des coucou à tous, elle nous embrasse. Pour le final du son techno fait trembler la scène. On a dut partir car yavait la route à faire mais, parce que c'était loin, on a commencé la fête la veille chez Marie-Pierre, une belle occasion pour se rencontrer et faire vibrer nos différentes énergies.

Marilène

Les bénéfices du festival sont reversés à plusieurs association à but humanitaire et La Grande Famille en fait partie cette année. Nous remercions avec grande effusion toute l'équipe du Bucolik Art pour leur générosité, leur joie de vivre et leur accueil mémorable !

Bucolik Art !
Bucolik Art !Bucolik Art !
Bucolik Art !Bucolik Art !Bucolik Art !
Bucolik Art !Bucolik Art !
Bucolik Art !Bucolik Art !Bucolik Art !
Bucolik Art !Bucolik Art !

Commenter cet article

Aziz Boumediene 23/05/2016 19:42

Très chouette restitution Marylène ! Bravo !!!